Le mouvement des corps pe(n)sants

C'est à l'invitation du réseau Culture-Santé dont le thème de l’année est Arts & Sciences que j’ai élaboré ce travail sur les cosmogonies et le vêtement comme véhicule de transports avec sept jeunes de la Maison des adolescents du Calvados et le Musée des Beaux-Arts de Caen.

À partir d'un choix d'œuvres des collections du musée, chaque participant a créé puis réalisé un vêtement. Ce vêtement est la signature de chacun, l’empreinte même de ce qui constitue son univers personnel. Le vêtement est ici considéré comme véhicule de pensée, de désir, de mémoire.

Cosmogonie : n.f. (1585; du grec kosmogonia; de cosmos - et - gonie) est-ce utile ?. Théorie (scientifique ou mythique) expliquant la formation de l'univers ou de certains objets célestes.

Aborder cette « inquiétante étrangeté » que constitue le mystère de la psyché et son (dys-)fonctionnement, en mettant en place un atelier de pratique artistique sur le thème des cosmogonies me semble donc propice à l'inspiration, à l'aspiration aussi, au mouvement donc des esprits et des corps. Il ne s'agit pas ici d’expliquer, mais d’inventer, de s’inventer, une cosmogonie qui saura déjouer les lois de la pesanteur. Les corps pesants, mais néanmoins pensants, pourront par la force de l’imaginaire se rapprocher de certains objets célestes pour dépasser les contingences spatio-temporelles.

Les photos présentées ici sont le résultat de ce voyage dans le temps et l’espace. Elles sont accompagnées de deux robes que j’ai conçues avec des tissus imprimés au motif de ma peau exposées initialement à la Granville Gallery sous le titre « Double peau ». La robe Cosmos s’accompagne d’une paire de chaussures célestes customisées par Damien Renault, le couturier qui a confectionné les deux robes.

« Le mouvement des corps pe(n)sants » est une allusion aux travaux d’Isaac Newton qui écrivait à propos de son œuvre : « Je sais calculer le mouvement des corps pesants mais pas la folie des foules. ».

Véronique Sablery

_Retournez à la rubrique "Articles"